top of page

Office de l’Eau de Guadeloupe : chef d’orchestre de la préservation des eaux

“Protéger, préserver et partager l’eau dans un modèle durable”. Telle est la mission des 17 collaborateurs de l’Office de l’Eau de Guadeloupe. Rencontre un jour de forte pluie avec sa présidente déléguée, Isabelle Amireille-Jomie, et son directeur, Dominique Laban.


EWAG, 16 octobre 2023 - Texte Édouard SaelenPhoto Lou Denim


Nous avons une certitude,

c’est que préserver les milieux aquatiques,

c’est se préserver soi-même.

Office de l’Eau de Guadeloupe
Isabelle Amireille-Jomie présidente déléguée de l’Office de l’Eau de Guadeloupe

L’eau est au cœur des problématiques de notre territoire, qu’il s’agisse de répondre aux besoins des populations, d’assurer le bon déroulement des activités économiques ou de maintenir une biodiversité riche et abondante. Mais si ce constat fait l’unanimité, force est de constater qu’assurer une gestion durable et juste des ressources nécessite l’intervention d’un certain nombre d’acteurs. Isabelle Amireille-Jomie et Dominique Laban, respectivement présidente déléguée et directeur de l’Office de l’Eau, nous éclairent sur le rôle de leur organisation.

Avant tout, pourriez-vous nous présenter l’Office de l’Eau et son fonctionnement ?

Isabelle Amireille-Jomie : L’Office de l’Eau est un établissement public local à caractère administratif rattaché au Département de la Guadeloupe. Il a été créé en 2006 avec la mission primordiale de superviser le suivi et le maintien de la qualité des milieux aquatiques. À ce jour, nous sommes 17 collaborateurs à assurer ce travail, répartis dans une équipe technique et scientifique, ainsi qu’une équipe administrative et financière.

Qu’entendez-vous par milieux aquatiques ?

I.A-J : Ces milieux sont les retenues d’eau telles que celle de Letaye, les mares, les lagunes, les rivières, les littoraux ou les nappes souterraines, autrement dit tous les habitats gorgés d’eau où vivent des populations végétales et animales. La raison d’être de l’Office est de préserver ces espaces et leur biodiversité. En retour, ils nous rendent de précieux services, comme nous nourrir, enrichir nos sols ou épanouir le vivant.

Quelles sont vos missions et dans quel cadre s’inscrivent ?

I.A-J : Nos missions sont multiples. Elles peuvent concerner l’étude et le suivi des ressources en eau des milieux aquatiques, mais aussi des activités de conseil, d’assistance technique aux maîtres d’ouvrage, de formation, d’information ou de financement. Elles sont régies par le Code de l’Environnement et encadrées par les orientations du SDAGE (Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux) en vigueur pour la période 2019-2024. Le croisement des orientations du SDAGE et des missions de l’Office nous permet d’établir un plan de nos ambitions à l’échelle du territoire.


L’Office a donc mené des inventaires d’usages (…) puis des missions d’aménagement et de restauration sur 12 mares de l’île.



Office de l’Eau de Guadeloupe
Dominique Laban,Directeur de l’Office de l’Eau



37 vues

コメント


bottom of page