Les Appels à projet

 

Le Programme d’Aides du Programme Pluriannuel d’Interventions (PPI) de l’Office de l’Eau Guadeloupe permet le lancement chaque année d’Appels à projet (AAP) thématique afin d’encourager la mise en œuvre d’opérations participant à la préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

 

Appel à Projet Mise en place d’un système alternatif de stockage d’eau potable à destination des établissements sensibles (2018-2019)

 

Afin de permettre aux publics sensibles et fragiles un accès sécurisé à l’eau potable durant la situation de crise de l’eau qui affecte durablement le département, l’Office de l’Eau Guadeloupe a souhaité lancer un appel à projet pour la mise en place de système alternatif de stockage de l’eau potable à destination des établissements dits sensibles tels que les établissement de santé médicaux et paramédicaux du secteur public et privé, établissements scolaires maternelles, primaires et collèges.

Cet appel à projet était ouvert du 15 juin au 8 octobre 2018. Les actions finançables portaient aussi bien sur les études préalables que les travaux. Une enveloppe de 2 000 000 euros du Plan Pluriannuel d’Interventions de l’Office de l’Eau a été dédiée à cet appel à projet et le taux d’aide était de 80 % maximum.

 L’Office de l’Eau Guadeloupe a développé avec l’aide de l’Agence Régionale de Santé (ARS) un référentiel technique composé de diverses recommandations afin de réduire au maximum le risque sanitaire lié au stockage d’eau potable dans des réservoirs.

  • Une fiche méthodologique et technique « Stockage d’Eau » a été élaborée et transmise aux porteurs de projet

 

  • Un accompagnement technique par l’ARS et l’Office de l’Eau a été proposé à chacun des porteurs de projet de manière à garantir la fiabilité à long terme des dispositifs.  Ce dernier s’est notamment traduit par des visites de sites et de nombreux échanges avec les gestionnaires d’établissements en vue de consolider les dossiers techniques et d’initier la phase de travaux.

 

  • Un comité de Pilotage composé de l’Office de l’Eau et de l’ARS a été constitué afin de statuer sur chaque projet présenté.

 

 

L’eau est un élément indispensable au bon fonctionnement des établissements dits sensibles, à l’instar des écoles et des établissements de santé. Elle peut constituer une source d’infections graves, en cas de contamination. Les principaux risques sanitaires liés au stockage d’eau destinée à la consommation humaine (EDCH) dans des réservoirs impliquent la mise en œuvre de moyens permettant d’en assurer la maitrise.

Les spécificités climatiques de la Guadeloupe (chaleur, ensoleillement) induisent une disparition rapide du Chlore dans l’eau traitée dans un laps de temps très court (2 jours maximum) d’où la nécessité de :

  • Privilégier la mise en place d’un ou plusieurs réservoirs en acier inoxydable ou citerne de qualité alimentaire

  • Stocker un volume d’eau maximum correspondant à 20 à 25% maximum du besoin journalier moyen estimé pour un établissement donné

  • Prendre les précautions nécessaires pour éviter une augmentation de la température de l’eau stockée : installation d’un local de protection, enfouissement des cuves par exemple

  • Privilégier des dispositifs faciles à nettoyer et à vidanger 

  • Eviter le stockage trop important pour limiter le gaspillage : limitation du stockage la journée précédant une fermeture des locaux durant le weekend ou lors des périodes de vacances scolaires en l’occurrence

  • Vidanger les cuves des établissements scolaires avant le week-end le cas échéant

  • Prévoir impérativement un contrat d’entretien et de contrôles qualité s’agissant des bâches de stockage (responsabilité en fonction du type d’établissement).

 

Six (6) projets ont été reçus et accompagnés par l’Office de l’Eau :

  1. Projet du Centre hospitalier de Basse-Terre (CHBT) pour la mise en place d’une bâche à eau de 100M3 avec cuvelage inox et enveloppe béton semi enterrée 

   2. Projet de la Clinique des Eaux Claires pour la mise en place d’une citerne cylindrique verticale de stockage calorifugée hors sol de 20M3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    3. Projet du Collège Alexandre ISAAC pour la mise en place d’une citerne de stockage ACS de 2000L

     4. Projet du Pensionnat Saint Joseph de Cluny (La Jaille Baie Mahault) pour la mise en place d’une citerne de stockage AEP ACS de 2000L enterrée et d’une citerne de récupération d’eau de pluie enterrée

COLLEGE ALEXANDRE ISAAC.jpg
PENSIONNAT STJOSEPH CLUNY.jpg

  5. Projet du Centre Hospitalier de Capesterre Belle Eau (CHCBE) pour la mise en place d’une bâche à eau potable enterrée de 175m3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      6. Projet de la Commune de BAILLIF pour la mise en place de citernes de stockage AEP pour trois écoles.

Forts des résultats satisfaisants de l’AAP 2018, l’Office de l’Eau, la Région, la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont lancé, en octobre 2020, un nouvel appel à projets dédié à la mise en place de systèmes alternatifs de stockage d’eau potable à destination des établissements scolaires du primaire du territoire guadeloupéen.

 

 

Appel à Projet Amélioration des systèmes d’Assainissement (2019)

L’assainissement des eaux usées est un enjeu majeur sur notre département. L’absence de traitement des eaux usées et la mauvaise exploitation des systèmes d’assainissement pénalisent très significativement les milieux naturels. 

Aussi, l’Office de l’Eau Guadeloupe, qui assure le suivi de la qualité des milieux naturels, a décidé de lancer en 2019 un appel à projets sur l’amélioration des systèmes de traitement, incitant : 

  • à la suppression des stations d’épuration recensées comme non conformes au profit de la création de postes de refoulement et/ou de réseaux de collecte d’eaux usées,

  • à la réhabilitation des stations d’épuration de 200 à 2000 EH.

 

Cet appel à projet était ouvert du 02 mai au 30 septembre 2019. 

 

Il offrait la possibilité aux porteurs de projet publics ou privés, maitres d’ouvrage de stations d’épuration d’une capacité comprise entre 200 et 2000 EH, situées en Guadeloupe continentale et dans les îles du Sud, de présenter au choix : 

  • un projet de raccordement au réseau d’assainissement existant, soit par création de postes de refoulement et d’un réseau de refoulement, soit par création d’un réseau de collecte gravitaire, 

  • un projet de réhabilitation de leur station d’épuration.

 

L’objectif est d’améliorer de manière durable la qualité de l’eau traitée rejetée dans le milieu naturel et d’assurer sa conformité réglementaire

 

Une fois terminées, les infrastructures neuves (réseaux et postes) ont vocation à entrer dans le patrimoine des EPCI et syndicats ayant la compétence « assainissement ». 

Par ailleurs, cet appel à projet entendait promouvoir la mise en place de dispositifs de traitement adaptés au contexte local d’une part, et sobres en énergie d’autre part. Il était ouvert aux procédés reconnus scientifiquement listés dans les brochures FNDAE 22 et 22 bis, avec un retour d’expérience probant.

Seize (16) projets ont été reçus et accompagnés par l’Office de l’Eau :

  • 4 dossiers de la régie EAU D’EXCELLENCE

  • 3 dossiers de la Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbes (CAGSC)

  • 9 dossiers de la Société d’Economie Mixte de Saint Martin (SEMSAMAR)

Screenshot 2021-03-30 at 21.10.07.png

Exemples de stations d’épuration à réhabiliter dans le cadre de l’AAP

 

Appel à Projet ECOPROJET POUR MA GUADELOUPE (2020-2021)

La Région Guadeloupe, la DEAL, l’ADEME, l’Office de l’Eau et l’Agence Française pour la Biodiversité ont lancé avec l’appui du Rectorat, du CAUE et du Parc national un Appel à projets sur l’Education à l’environnement et au développement durable « UN ECOPROJET POUR MA GUADELOUPE ».

 

Cet Appel à projet a pour objectifs de :

  • Changer les comportements sur l’environnement et développer la notion de responsabilité et de solidarité à l’échelle locale et planétaire.

  • Soutenir le mouvement associatif de protection de l’environnement et les mouvements d’éducation populaire, 

  • Soutenir les opérations d’éducation à l’environnement et de développement durable des collectivités,

  • A partir de l’appel à projets, animer un réseau d’acteurs de l’éducation populaire à l’environnement et au développement durable,

  • Pour donner la stratégie régionale

 

Les actions soutenues dans le cadre de l’AAP concernent les domaines d’interventions suivants : L’économie circulaire et la gestion durable des déchets, la maîtrise de l’énergie et le développement des énergies renouvelables, le cadre de vie, les risques majeurs, l’eau, la biodiversité, le patrimoine environnemental, la valorisation d’une agriculture respectueuse de l’environnement, la lutte contre le changement climatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’AAP Un Ecoprojet pour ma Guadeloupe est doté d’une enveloppe de 156 000 euros dont une participation de l’Office de l’Eau à hauteur de 20 000 euros. Dans le cadre de cet AAP les projets peuvent bénéficier d’une subvention à hauteur de 100% du montant total du projet. L’aide apportée est néanmoins plafonnée à 12 500€.

 

Le nombre de projets retenus est de 21 pour un montant total de subvention de 153 993,56 euros.

Les financements de l’Office de l’Eau ont été retenus pour trois dossiers :

AAP ECOPROJET.jpg