FOND1.jpg

Visites Virtuelles

 

Les nouvelles avancées technologiques peuvent désormais contribuer à renforcer la prise de conscience collective sur les problématiques environnementales. 

 

L’Office de l’Eau, en partenariat avec le PRZHT-UICN, a choisi de réaliser des visites virtuelles de sites remarquables pour sensibiliser le grand public à la beauté et à la grande fragilité des milieux aquatiques de l’archipel Guadeloupéen.

 

Les visites virtuelles sont destinées à un très large public :

  • Elles permettront aux personnes ne pouvant se rendre sur site (éloignement géographique, accès complexes, situation de handicap, etc.) de contempler la Guadeloupe sous un nouvel angle, en dehors des sentiers battus 

  • Elles faciliteront le travail des enseignants en « amenant » directement les milieux naturels aux élèves sans aucune contrainte logistique.

Ce projet innovant se décline en plusieurs étapes :

  • Le survol en drone de 4 milieux aquatiques de Guadeloupe ;

  • La mise en ligne des visites virtuelles commentées au travers d’une plateforme dédiée

  • La création d’un QR code par site (lecture par smartphone, accès direct à la visite guidée du site) 

  • La conception de lunettes à réalité virtuelle, labellisées « OE971 », à clipser sur tout type de smartphone et tablette et commande de supports

  • La réalisation d’un kakémono présentant les 4 sites 

  • La mise à disposition de ces outils innovants.

 

A ce jour, 3 sites stratégiques choisis par l’Office de l’Eau ont déjà fait l’objet de prises d’images et de sons par la société GÉOGRAPHIQUE :

 

  1. Le sentier de la Grande Pointe qui présente des milieux aquatiques très diversifiés (rivière, sources, zones humide et bord de mer), milieux néanmoins impactés par une pollution agricole historique aux pesticides organochlorés 

  2. Le massif de la Grande découverte - la Soufrière, notamment le cirque de la Matylis, qui permet de mettre en lumière le fonctionnement complexe du système hydrothermal du volcan mais aussi l’incroyable beauté des paysages influencés par cet hydrothermalisme localisé (Visites virtuelles réalisée en partenariat avec l’IPGP-OVSG)

  3. La côte Désiradienne qui présente des contrastes saisissants (lagon d’un côté de l’île, côte rocheuse sauvage de l’autre) et un environnement marin encore préservé des pressions anthropiques.

 

Sentier de la Grande-Pointe, commune de Trois-Rivières 

 

Cirque de la Matylis 

 

 

 

 

 

 

Masses d’eau côtières de l’île de la Désirade

 

Un dernier site sur l’île de Marie-Galante sera valorisé en 2021. Il s‘agira cette fois de mettre en image une action « aquacitoyenne » sur un milieu impacté par l’homme. Cette représentation de « l’avant / après intervention » devrait susciter l’émergence de comportements responsables de faveur de l’environnement.

WhatsApp Image 2021-04-05 at 19.26.07.jp
WhatsApp Image 2021-04-05 at 19.29.32.jp
WhatsApp Image 2021-04-05 at 19.26.07.jp