Objectifs

Envoyer Imprimer PDF

Le Programme Pluriannuel d'Interventions (PPI) s’articule autour de 3 axes stratégiques déclinés en axes opérationnels et en actions spécifiques :

Asseoir le rôle de l’Office de l’Eau Guadeloupe au sein des instances de gouvernance de l’Eau

 

L’Office de l’Eau Guadeloupe a été mis en place en 2006 dans le cadre de la mise en œuvre de la solidarité de bassin. Cet axe stratégique constitue un enjeu central pour l’amélioration de la gouvernance de l’Eau. Le développement de l’Office de l’Eau Guadeloupe et de ses compétences est la première réponse à cet enjeu. Son Plan pluriannuel d’interventions est l’outil central de la mise en ouvre de la solidarité de bassin.

Cet axe stratégique est composé de cinq actions transversales prise en charge en grande partie par l’Office de l’Eau qui constituent les cinq axes opérationnels :

   Amélioration de la Connaissance, 
 
   Amélioration de la Planification, 
 
   Déploiement du rôle d’accompagnement, 
 
   Mise en place d’une instance de contrôle,  
 
   Développement de la communication. 
 

Concilier la satisfaction des usages et la préservation de la ressource

 

Ce second axe stratégique permet de soutenir les démarches répondant à l’enjeu d’accessibilité et de durabilité de la ressource en eau. Il s’agit là de satisfaire les usages sans menacer la ressource afin d’assurer la satisfaction dans le temps des usages.

Il s’agit de soutenir positivement les collectivités dans les actions d’envergure menées pour préserver, voire restaurer, leurs ressources en eau et assurer sur le long terme l’alimentation en eau potable.

Cet axe stratégique est composé de 3 axes opérationnels :

   Améliorer la qualité de l’offre en eau potable  
 
   Améliorer la distribution  
 
   Réduire les consommations  
 
 

Améliorer l’état des eaux et des milieux aquatiques

 

A travers cet objectif, l’Office de l’Eau Guadeloupe participe à l’atteinte du bon état des eaux et des milieux aquatiques d’ici à 2015 visée par la Directive Cadre Européenne (DCE) 2000/60/CE.

L’état des lieux établit lors de l’élaboration du SDAGE avait souligné le retard important dans la mise en conformité des systèmes d’assainissement de nombreuses collectivités vis-à-vis de la Directive Cadre Européenne sur les Eaux Résiduaires Urbaines (ERU) : vétusté des réseaux de collecte et des stations d’épuration,….

L’Office de l’Eau Guadeloupe a choisi de cibler prioritairement ses soutiens sur l’amélioration de l’assainissement et de la réduction des rejets.

Cet axe stratégique est composé de 3 axes opérationnels :

   Amélioration de la collecte des eaux usées  
 
   Amélioration du traitement des eaux usées  
 
   Fiabilisation de l’Assainissement non Collectif (ANC)  
 

Le PPI 2008-2012 n’aborde pas les aspects de pollution par les pesticides (produits phytosanitaires) qui font l’objet d’un traitement particulier à travers le Plan Chlordécone piloté par l’État et le Plan Ecophyto DOM.

La mise en œuvre des différentes actions et aides de l’Office de l’Eau Guadeloupe est régie par un Règlement Cadre précisant les champs d’interventions et les modalités d’attribution des subventions et autres aides financières.

 

Mise à jour le Mardi, 24 Mai 2011 22:09